Déesse déchue

2 février, 2009

Dancing queen alone in the dark

Classé sous Ma nouvelle vie — deessedechue @ 23:59

aloneinthedarkbychopstick.jpg
Alone in the dark by Chop Stick

Au commencement,
Je ne l’avais même pas remarqué,
Le petit homme dansant,
Le petit prince bleu.
En dehors du temps,
Éloignée de moi même,
Épuisée,
Envie de réconfort,
Un peu de douceur,
De chaleur.
Dans l’obscurité,
Je me suis doucement approchée,
De lui,
Il ne s’est pas enfui,
Charmant instant,
Charmant.
Et puis,
Et bien sûr,
Le charme s’est dissipé,
Retour à la réalité,
Manque de simplicité,
Besoin de promesse,
Manque d’honnêteté.
Je ne demandais rien,
Rien qu’un instant en dehors de ma vie,
Éloignée de mon quotidien,
Pas de promesse,
Pas de lendemain,
Rien que l’instant présent,
Charmant.
Et du baisé du prince bleu,
N’est resté qu’un gout amer…

6 Réponses à “Dancing queen alone in the dark”

  1. mutuelles dit :

    Très reussi! Bravo déesse

  2. michel dit :

    Hello déesse des mots et des « chut ! »,
    je découvre ton blog à l’instant et tombe sous le charme,
    de ta délicatesse et de la beauté de ton bris de glace intérieur,
    de tes mots ou de tes maux en transe formation multiple,
    de tes images aussi, douce et cruelle comme un soleil,
    Au plaisir de te lire au présent,
    Kiss Michel

  3. LA MADONNE dit :

    Tant de vérités dites en si peu de mots. L’espoir de tant de promesses dissipées en un instant… MAGNIFIQUE

  4. Namietny dit :

    Bonjour,

    J’apprécie beaucoup votre blog que je lis à l’occasion. Quel dommage que vous ne postiez plus depuis quelques temps!

    Je voudrais vous témoigner ma sympathie, vous dire que vous comptez pour vos lecteurs. C’est votre univers un peu gothique, sombre et doucereux, qui vous garantit vos fidèles. Et, quoi! Que vous n’êtes pas l’auteure de ces poèmes, que vous ne dessinez pas ce que vous montrez, qu’importe, vous les avez choisis: et vos visiteurs affluent.

    Continuez donc à choisir, et s’il vous faut du baume au cœur, puisse-t-il prendre cette forme…

    Au plaisir,
    Namietny.

  5. Lenuji dit :

    Chère inconnue,

    Comme bien d’autres j’ai découvert ton blog sur le tard.
    Comme bien d’autres j’ai bu tes paroles.
    Comme bien d’autres je me suis nourri à ton chagrin.
    Compassion, voyeurisme ou transfert ?
    Peut-être un peu de tout cela.

    Ta présence sur ce blog se raréfie,
    J’espère que c’est pour de bonnes raisons.
    Je te le souhaite en tout cas.

    Si tu en as encore besoin,
    Je t’offre mon écoute.
    Par blog ou par mail, c’est le mieux que je puisse te proposer.

    Je ne demande rien,
    Je n’ai aucune attente.
    Je suis là c’est tout.

    Prends soins de toi.

  6. Hans Eric dit :

    Très original votre blog.

    Continuez svp.

    :-)

Laisser un commentaire

carotteetdidi |
paradigmas |
SUIMOI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma Boutique
| Missy-Johanne
| Multizone/Climatisation/Cha...