Déesse déchue

15 mai, 2008

Ce blog

Classé sous Humeur — deessedechue @ 19:50

disintegrationbylolitaart1.jpg
Disintegration_by_lolita_art

Je me suis à plusieurs reprises exprimée sur les motivations qui m’ont poussées à créer un blog, ce blog.
J’étais mal, j’avais besoin de l’exprimer et je n’avais personne à qui en parler.
Je ne cherchais pas de consolation, pas de pitié, pas de conseil, juste de l’écoute.
Je crois même que j’ai rêvé à des amis…
Au moment où j’en avais le plus besoin, mon blog étais bien trop anecdotique et j’avais l’impression d’avoir jeté une bouteille à la mer mais que personne de l’avais trouvée…
Le temps à passé, mon blog a attiré plus de monde et avec beaucoup de jugements parfois juste un peu de maladresse et parfois beaucoup d’intolérance et d’incompréhension.
Pourquoi j’écris cela. Peut être pour expliquer mon silence.
Je reconnais que la plupart des messages que vous m’avez laissés sont bienveillants et je vous en remercie.
Je ne peux que regretter qu’ils soient arrivés si tard.
Aujourd’hui je suis toujours aussi seule et surtout toujours dans cet appartement avec Lui mais je ne pleure plus et il y a longtemps que je n’ai pas pensé à la mort.
Je ne sais pas si c’est mieux.
Mais je sais que cela va vous rassurer.

13 Réponses à “Ce blog”

  1. Wendy dit :

    En fait oui, te lire me rassure vraiment!!!
    Il est étrange de voir que l’on puisse se sentir si proche d’une personne que l’on ne connait qu’au travers ses mots, et pourtant… il est aussi difficile de lire, de ressentir, de comprendre et de ne rien dire. Parfois j’ai préféré me taire, mais en silence ces derniers temps je me suis demandée si tu allais bien… Et te voilà, en espérant que tu te livrera encore à nous.

    Je suis navrée que ton chez toi ai pu être quelque peu « sali » encombré » par certaines pensées absurdes de certaines personnes… mais c le net… par contre, au détour d’une connexion je suis arrivée ici, trop tard peut etre, mais le plus important est de t’avoir en lien. Lien peut être virtuel mais nous sommmes tous bien vivant derrière nos ordis!!! As tu besoin d’écoute, d’aide, de silence??? en tout cas même si la voix ne peut te réchaffer, mes mots sont juste là pour te dire que tu n’es pas seule. Je suis heureuse que tu ne pleure plus, mais aussi, oui, je pense que c’est vraiment une belle avancée que de ne plus penser à la mort.
    A bientot, prends soin de toi.
    (pbm de post, tu peux effacer mon com précédt…)

  2. NieNiepounne dit :

    Voir que tu avais mis un nouveau billet m’a rassuré mais j’auais préféré que les raisons de ton silence (si long) soient tout autre.
    De bonnes nouvelles par exemple ….

  3. *chan* dit :

    bonjour princesse,
    je suis tombée sur ton blog tout à fait pas hasard, et j’y ai trouvé beaucoup de beauté sombre. ton univers est torturé, comme ton coeur, visiblement.
    je ne t’écris pas pour te faire la moral ou te dicter quoi faire, juste te dire que tu n’es pas seule à avoir vécue un drame amoureux, ni la seule à te sentir seule au monde.
    j’ai moi aussi aimé au point de sentir cette toute puissance incroyable que l’amour peut donner, et j’ai moi aussi été salie souillée trahie trompée par celui qui avait pris tellement de place dans mon coeur et dans ma vie.j’ai moi aussi eu le sentiment de perdre pied, de cotoyer la folie. je me suis débattue en tous sens pour ne pas me noyer. j’ai accepté trop de chose afin de ne pas le perdre tout à fait, cet homme, l’Homme. mais plus j’acceptais, moins je me respectais, et plus je m’enfonçais dans le dénigrement de moi. il avait pris toute la place dans ma vie !
    je me suis sauvée lorsque je me suis sauvée de là ! je suis partie, j’ai tout changé: décors, travail, mode de vie. et de là sont nées de nouvelles relations: de maigres pansements au début, mais le temps de la réconciliation avec soi arrive , et celui de l’amour aussi. quel soulagement !
    je revois parfois l’Homme, il a tenté plusieurs fois de me remettre dans ses filets, mais nous avons maintenant compris tous les 2 qu’on ne fait pas du neuf avec du vieux. nous devenons amis, impensable il y a 4 ans !
    peut être, je dis bien peut être, que le moment est venu de te réconcilier avec toi même, et de prendre ta vie en main, que ce ne soit pas l’Homme qui en dispose au gré de ses envies.
    je conclu en te rappelant que je ne suis qu’une inconnue, je ne te connais pas, alors mes conseils valent ce qu’ils valent…mais ils sont là pour tenter de t’aider à avancer.
    tendrement, *chan*

  4. coldoll dit :

    Ca fait assez longtemps que j’ai découvert ton blog , mais visites n’était pas trop fréquentes mais je connais absolument tous tes articles je les contemplais toi et tes images sans jamais dire un mot, au maximum j’ai du laisser deux commentaires avec des pseudos sans doute différents et un jour j’ai vue que tu ne postais rien je me suis dit que ça t’emmerder ce blog et que tu avais surement une vie mille fois plus heureuses que ces images mais la je constate le contraire, et je remarque aussi que tu éprouves ce qu’éprouve la majorité des gens sur cette Terre mais heureusement le choix est toujours donné à tout le monde soit en se bats et on gagne surement soit on laisse tombe et la on perd tout et tout le monde …
    Je te souhaite du courage et croix moi l’amitié existe toujours mon blog en est le premier témoins peut être mais il nous est parfois difficile de l’entretenir, elle est capricieuse et gâtée cette amitié [mais elle existe!] et heureusement d’ailleurs :)

    Je te fais plein de bisous et je te demande de ne pas repartir loin de nous ou loin de moi encore une fois …

  5. Wendy dit :

    est ce que tu à l’occasion d’aller voir les chevaux de ton club???
    je suis très complice avec une jument du miens, je m’apercois que je pense à elle souvent et dès qu’elle me voit, elle vient vers moi et penche la tête pour que je l’embrasse… et je lui fais des bisous, meme sous la pluie je ne laisse jamais passer une semaine sans aller la voir… et toi???

  6. KutsuKohi dit :

    je ne te connais que très peu, je n’ai pas l’habitude de poster des commentaires sur un blog, mais ce soir…

    j’ai trouvé ton blog par hasard, il y a quelques mois. Je suis tombée sous le charme de tes illustrations très souvent sombres. Je sors d’une période un peu chaotique de ma vie, et sans avoir prononcé, ni même écris un seul mot optimiste et réconfortant, ta douleur, tes angoisses et même tes silences m’ont apporté énormément de choses.
    Je pense, je suis même certaine que je ne suis pas la première qui t’écris un message tel que celui-ci, et ce n’est pas dans mes habitudes de reproduire des choses déjà faites avant moi.
    Ton esprit obscur et tes idées très noires te rapproche de moi, d’une façon ou d’une autre.
    Ce n’est qu’un blog, ce ne sont que des mots, mais ces quelques frivolités me donneraient presque l’envie de te connaître mieux.

    J’ai moi-même eu le besoin d’écrire, d’illustrer ma vie, mes souffrances avec un blog.
    Tu n’es absolument pas, d’aucune façon, obligée d’aller y perdre ne serait-ce qu’une infime seconde de ton temps. Je te note l’adresse, simplement: kutsukohi.skyrock.com

    Merci d’avoir partagé, indirectement, ce bref instant de ton existence.
    Bonne Vie.

  7. slt je vien de faire le tour de ton blog , et je peu te dire que je comprend ta soufrance et tes questions que tu te poses , je t’en supplie ne fait pas de betises tu auras droit aussi un jour droit au bonheur , sort va voir tes amis (es) ne te referme pas sur toi moi parles a des amis en qui tu as confiance , je ne te juge pas et je ne te dicte pas ce que tu dois faire , mais je sais par coeur par ou tu passes , je suis en plein dedans , je t’invite a venir voir mon blog et me dire ce que tu en penses : http://dauphinflorence.unblog.fr
    a bientot gros bisous

  8. Dakuan dit :

    Bonjour !

    Voilà, en cherchant des images, je suis tombé vraiment par hasard sur ce blog. Je n’ai pas été déçu par les images en tout cas, elles sont particulièrement appréciables, dégageant chacune d’elles une espèce de douce senteur artistique …
    Enfin bon, j’suis trop peu calé dans ce domaine pour me permettre d’en parler !

    Bon voilà, concernant les écrits mêmes au sein de ton blog, il se trouve que j’ai passé ces dernières heures à les lires, tous, du plus ancien au plus récent.
    Je dois avouer que ça me tenait en haleine !

    Que pourrais-je dire d’innovant ?
    Que pourrais-je dire qui n’a pas été dit et redit maintes fois ici ?
    Hum … pas grand chose en fait …
    Mais je tiens tout de même à dire ce que je pense de tout ça (de quel droit ? oui c’est « ton » espace d’expression en effet … oui c’est vrai, m’enfin, déjà que je ne m’exprime pas souvent, donc si l’envie me prend, il faut absolument que je le fasse !).

    Il y a en fait tellement de choses que je voudrais dire après avoir lu tout cela, ayant replongé moi-même dans mes souvenirs, dans mes pensées, etc …
    Je ne peux pas tout dire, je vais simplement laisser mon esprit tapoter sur le clavier librement.

    Je pourrais dire que … je comprend ta souffrance, que je compatis à cela, que j’espère sincèrement que tu jailliras plus rayonnante que jamais de toute cette histoire, etc …
    Oui … mais non en fait … Je mentirais en disant tout ça, je mentirais vraiment profondément.
    Non, la vérité, la voici :
    Moi-même comme beaucoup (tous?) j’ai connu des souffrances, je me suis reconnu parfois dans tes écrits. Mais, je ne suis pas toi, je n’ai pas vécu ta vie.
    Je ne peux donc qu’imaginer cette vie, que visualiser une projection de cette vie que tu nous as exposé.

    Moi-même à une époque, j’allais vraiment mal, ça a duré 2-3 ans, avant d’aller mieux. Les cicatrices sont toujours là aujourd’hui, mais ça va bien mieux.
    A l’époque, j’n'avais pas de pc, pas d’internet etc …
    Par réflexe, j’ai tout de même beaucoup écrit, dans un simple petit bouquin.
    Rien à voir avec un journal intime hein. Non non, je n’y écrivais que rarement, uniquement quand le besoin s’en faisait ressentir, quand les émotions étaient trop fortes.
    Les périodes entre deux écrits pouvaient être de 2 jours, comme de 3 mois ou même d’un an (11 mois et 22 jours pour le plus long laps de temps pour être précis … oui oui, j’viens de survoler mon fameux p’tit bouquin précieusement gardé).
    Cela m’avait beaucoup aidé en fait d’écrire tout cela et de me relire.

    Enfin bref, je ne sais pas trop pourquoi je raconte tout cela, j’avais simplement envie de m’exprimer un peu.
    A lire tes derniers articles, à suivre l’évolution de tout cela, tu vas apparemment mieux … ça tombe en fait bien, car je n’étais pas venu pour te réconforter ou quoique ce soit … j’en serais incapable de toute façon.
    Je ne suis pas là pour te dire que je te comprend parfaitement et encore moins pour me permettre de te donner des conseils ou de te critiquer, etc …
    Non, en fait, le message principal que je voulais te faire parvenir (après ce sacré pavé d’écrits, désolé d’ailleurs) peut se résumer assez simplement en un petit mot :
    Merci.

    Merci pour ce blog.
    Merci pour ces écrits, merci pour l’exposition de ton espace d’expression.
    Je serais incapable à dire vrai, de décrire le sentiment et l’émotion que je ressens à cet instant même, mais cet étrange mélange de joie, de tristesse, de mélancolie, de nostalgie, d’espoir, etc, provoque en moi un je ne sais quoi de fort, très fort …
    Merci, infiniment.

    ps: Génial aussi les images ! J’me suis permis d’en piquer quelques-uns d’ailleurs !

  9. Paul dit :

    Coucou, je cherchais sur google image avec le mot « rien » je ne sais plus au bout de combien de pages ni vraiment par quelle image je suis arrivé sur ton blog. Je te trouve très touchante et très sensible. J’ai regardé presque toutes les rubriques, j’ai lu, j’aime tes court textes qui relatent ces temps de d’éloignement, de tromperie, d’amour déçu, de ruptures et aussi beaucoup de photos que tu as choisies (ou faites ?) me font penser à des artistes dont les mondes semblent proche des tiens (Francesca Woodman ou Liane Lang par exemple), moi qui suis un artiste un peu étrange, j’ai entre autres choses, près de moi, une petite collection, un certain nombre d’ours en peluche et de lapin et autres genres de doudou, je les utilise pour faire de l’art, hi, hi, principalement des photos. Sur ton blog, j’aime beaucoup la photographie du 1r janvier 2008, « souillée » dans « ma vie avec ou sans lui » c’est l’image d’une jeune femme allongée à plat ventre sur un lit, les pieds relevés au premier plan (je pense que tu vois de laquelle je parle), je la trouve très belle, les pieds ont un super dessin, des jolies formes courbes, le dos ainsi présenté est suave. J’ai relevé les adresses des tes restaurants préférés, j’essaierais d’y aller, si ils existent toujours, lorsque je serais à Paris, ce qui m’arrive souvent (j’habite en Normandie) je me retrouve à Paris, toujours tout seul sans savoir où dîner.

  10. Evangeline dit :

    Je suis comme toi ,seule,triste, le coeur se déchirent entre le monde des vivants et celui des mort .peut-etre qu’un jour comme toi je trouverer mon petit bonheure en attendent j’haire dans les couloir de l’ecole en me demandent  » pourquoid suis-je née ? »

  11. abygaelle dit :

    je ne vais rien dire de plus que les autres, mais j veux tout de même e le dire. Je suis aussi tombée par hasard sur ton blog, et je n’en suis pas mécontente. Comme toi je suis perdue, seule. Et voir que tu est un peu dans le même état que moi, étrangement me rassure. Bizarrement je me sens proche de toi alors qu’on ne se connait pas.
    J’ai fais des bêtises en jouant avec ma vie à plusieurs reprises. Je n’ai toujours pas trouvée le bonheur, mais j’ai compris que si je suis là, sur cette terre, si nous somme là, se n’est pas pour rien, même si pour l’instant nous ne le voyons pas. J’espère que tout les gens qui parlent sur ce blog, qui ont encore des questions comme « que fais-je sur cette terre? » trouverons vite une réponse, car on est tous la pour quelque chose.

  12. mutuelle dit :

    je suis très complice avec une jument du miens, je m’apercois que je pense à elle souvent et dès qu’elle me voit, elle vient vers moi et penche la tête pour que je l’embrasse

  13. deessecash dit :

    g toujours aimé ton blog, probablement parce qu’il me parle, que je m’y retrouve, dans les textes et les images.
    aujourd’hui 10 ans de galères et de solitude, à me battre contre cette vie qui s’acharne, j’en viens à me demander à quoi bon ….

Laisser un commentaire

carotteetdidi |
paradigmas |
SUIMOI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma Boutique
| Missy-Johanne
| Multizone/Climatisation/Cha...